- VEUILLEZ PRENDRE CONNAISSANCE DES INFORMATIONS SUIVANTES -

- Information importante

/ ! \  Les dossiers d'inscription en classe de 5eme, 4eme et 3eme doivent être déposés dans la boite prévue à cet effet à l'accueil jusqu'au 10 juin !  

Lecture théâtralisée

 Lecture théâtralisée du théâtre des mondes 

Mardi 9 mars matin, deux acteurs de la compagnie théâtre des mondes sont venus présenter aux élèves de 5eA et de 5eB une lecture théâtralisée d’un texte qu’ils ont écrit : Pensées de Sac à Dos.Texte abordant les pensées de deux collégiens qui se retrouvent sur un banc après le collège tous les jeudi après-midi.
Il s'en est suivi un atelier abordant la prise de parole en public, mettant en jeu la confiance en soi, le regard des autres et la maîtrise de la voix. 




Les poèmes de Noël.

 Noël en poésie ! 

 

 

Dans le cadre d’un petit projet en français, les 5eme A et 5eme B ont lu une sélection de poèmes, choisi leur préféré et l’ont  recopié sur un support. Ils ont sorti leur plus belle écriture, ajouté de jolies décorations et mis un petit message à leur destinataire. Les poèmes de fin d’année ont été directement déposés dans les boîtes aux lettres du quartier,  les élèves attendent les réponses.

 




Tableaux vivants et mannequin challenge 2020

Tableaux vivants et mannequin challenge

5EA et 5EB

 

Deuxième année que nous renouvelons ce projet avec deux classes de 5eme. Afin d'instaurer une nouvelle approche de la pièce de théâtre “Le malade imaginaire” de Molière (1673), les élèves réfléchissent sur la manière dont ils peuvent interpréter la pièce et représenter un personnage de manière figée.

Ils ont dû choisir des accessoires et réfléchir à une posture suffisamment parlante afin que le spectateur soit à même de reconnaître et d’identifier les différents personnages de la pièce.

A travers ce travail, les élèves de la 5eA et de la 5eB se sont retrouvés dans une situation proche à la fois de metteur en scène et d’acteur de théâtre. 

 

Le projet s’est déroulé en deux temps : ils ont d’abord réalisé des tableaux vivants, c’est à dire des représentations figées (voir photos) ; ils ont ensuite pris part à un mannequin challenge.

Au théâtre et à l'opéra, un tableau est un instant d'arrêt où les acteurs suspendent l'action pour laisser apprécier la situation. 

Un mannequin challenge est un phénomène venant d'Internet et des réseaux sociaux. À l'origine de ce phénomène, un groupe de jeunes lycéens américains de Floride aurait produit une vidéo, en octobre 2016, restant immobiles tels des mannequins, sur la chanson Black Beatles de Rae Sremmurd.

 




Nasredine au collège

Théâtre : Nasredine 
 
Cette année, les classes de 6e et deux classes de 5e ont pu assister à une création de théâtre de la compagnie Viens voir en face. Le spectacle Nasreddine, mis en scène par Aurélie Mest et joué par Adeline Dautreppe ainsi que Xavier Depoix, a été représenté à la salle Jean-Baptiste-Clément de Brou-sur-Chantereine le vendredi 6 mars. 
 
Les élèves ont pu voir plusieurs petites scénettes inspirées des contes du même nom. Ils ont porté leur attention vers la transmission orale et visuelle des histoires, au travers un théâtre de geste, de marionnettes et d’utilisation de masques. 
 
Nasreddine, c’est un drôle de personnage, juché sur son âne et coiffé d’un turban. Héros d’une quantité d’histoires courtes qui ont voyagé de bouche à oreille le long de la route de la soie, il est parfois connu sous d’autre noms. Citoyen ordinaire, sans talent spécifique, il est pourtant régulièrement interpellé par autrui pour son opinion « à contresens » sur l’existence. Est-il sage ? Est-il fou ? C’est la question posée aux élèves après le spectacle. 
 Dans le cadre d’une séquence interrogeant la notion héros, les cinquièmes ont pu se rendre à un atelier de trois heures afin d’avoir une brève initiation théâtrale. Ils ont pu effleurer les techniques des conteurs et s’approprier les masques à travers petits exercices.  Enthousiastes, pratiquement tous les élèves se sont prêtés au jeu, et ce malgré leur réticence à se lancer. 

 

 

 



Récits de la Création du collège!

Au commencement, les pages des cahiers étaient blanches. Alors les élèves de 6eC proposèrent deux récits de la Création de leur établissement scolaire ... et le collège Jean Jaurès fut!

Groupe 1:

Enzo, Romy, Hylana, Guilherme, Vince, Thomas, Tom, Kilian, Camille, Evan L., Jibril et Noé.

     Au commencement, Dieu créa un grand bâtiment, long et coloré destiné à la connaissance ainsi qu'à l'administration. Les unes après les autres, les salles rigides tombèrent du ciel. Pour ne pas que les élèves se perdent, il décida d'écrire des lettres sur toutes les portes. Il constata que le bâtiment principal n'était pas assez grand, il créa donc les préfabriqués. Dieu était tellement grand que pour lui le collège était une maison de poupée. Dieu vit que cela était bon, ainsi il y eut un jour et un soir.

     Au second jour, Dieu créa la cour. Il fit tomber du goudron du ciel pour que les élèves ne tombent pas. Il mit trois tables de ping-pong pour amuser les élèves et il plaça des arbres pour qu'il y ait de l'ombre l'été.

     Au troisième jour, il créa le CDI et une bibliothécaire. Mme Berger sortit du sol avec des Mangas dans les mains. Les ordinateurs, les livres et le kiosque apparurent lors d'une explosion.

     Au quatrième jour, Dieu créa l'administration. Il créa d'abord son frère, M. Ogor. Il le plaça sur les marches pour qu'il puisse surveiller les élèves. Il créa ensuite Mme Lenesley. Elle sortit d'un coffre fort et surveilla les recettes ainsi que les dépenses du collège. Dieu créa enfin Sylain, le bras droit de M. Ogor.

     Au cinquième jour, Dieu créa les professeurs pour enseigner les savoirs aux élèves. Mme Haumont-Marandon sortit d'une carte; Mme Clotilde, d'une oeuvre de Magritte; Mme Coquin, d'un bescherelle et Mme Payen, d'une calculatrice. Enfin, il créa le café pour remettre les professeurs sur pieds! Dieu vit que cela était bon.

     Au sixième jour, Dieu créa les élèves et les commandements. Il dit aux enfants:

-Vous respecterez les professeurs,

-Vous serez sages,

-Vous ne vous moquerez pas des autres,

-Vous respecterez le matériel,

-Vous mettrez les chaises sur les tables tous les soirs.

     Au septième jour, Dieu créa les surveillants et Mme Bagnol pour que les élèves ne fassent pas de bêtises! Dieu vit que le collège Jean Jaurès était bon.

 

 

Groupe 2:

Enora L., Ahmed, Imane, Sofia, Laura, Enora P., Evan P., Andréa, Eva, Mathilde, Diness et Quentin.

     Le premier jour, Dieu créa les bâtiments. Dieu organisa les salles de façon à ce que les professeurs soient répartis par pôles. Comme le bâtiment principal était trop petit, il créa les préfabriqués. Dieu vit que cela était bon.

     Le deuxième jour, Dieu créa la cour de récréation. Il y plaça des arbres pour apporter de la vie. Il mit également des tables de ping-pong pour que les élèves puissent se détendre après les cours. Il ajouta enfin des plongeoirs au toit du bâtiment principal pour que les élèves puissent faire du saut à l'élastique. Dieu vit que cela était bon.

    Le troisième jour, Dieu créa le CDI. Dieu trouvait de CDI trop vide, alors il créa Mme Berger. Il lui confectionna un grand coeur pour qu'elle soit à l'écoute des élèves. Dieu vit que cela était bon.

     Le quatrième jour, Dieu créa l'administration. Il demanda à son frère M. Ogor d'être le chef de l'établissement. Il créa Sylvain pour que les élèves ne s'ennuient pas et pour qu'ils deviennent d'excellents joueurs au foot et à la pétanque. Il créa enfin Mme Lenesley pour qu'elle gère l'argent du collège. Elle avait des tirelires en forme de cochon sur son bureau. Dieu vit que cela était bon!

     Le cinquième jour, Dieu créa les professeurs. Il dessina Mme Clotilde pour qu'elle développe le sens artistique des élèves. Il muscla M. Arnould pour que les élèves aient des courbatures afin d'être plus calmes en classe. Il composa enfin Mme Rodriguez-Alvar pour que les élèves puissent chanter au stade de France. Il programma enfin M. Darcourt pour que les élèves puissent utiliser les ordinateurs. Enfin, il inventa le café pour tenir les professeurs éveillés! Dieu vit que cela avait bon goût.

     Le sixième jour, Dieu créa les élèves pour que les professeurs ne s'ennuient pas et pour que le collège vive. Dieu dicta cinq commandements:

-Vous travaillerez,

-Vous n'utiliserez pas vos téléphones au collège,

-Vous n'oublierez pas vos carnets de correspondance,

-Vous ne vous moquerez pas des autres,

-Vous montrerez l'exemple aux troisièmes.

     Le septième jour, Dieu créa les surveillants. Il créa d'abord Claudine pour que les élèves puissent se confier à elle. Il créa ensuite Guillaume pour qu'il embête les supporters du PSG. Il créa enfin la déesse des surveillants: Mme Bagnol. Dieu vit que cela était bon!


 

Le jardin d'Eden

Les élèves de 6e B ont remonté le temps. Nous voilà alors plongés à l'époque d'Adam et Eve avant qu'ils ne soient chassés du jardin d'Eden.

Voici quelques productions dans lesquelles les élèves décrivent favorablement le Paradis Terrestre. 

Texte 1

Le jardin d'Eden est si beau si...si merveilleux ! Nous pouvons y découvrir  : des fruits délicieux qui sont comme des éclats de douceur dans notre bouche. Ici, nous sommes dans un lieu paradisiaque. Nous y trouvons l'arbre de la science du bien et du mal qui se situe au centre du jardin. Les canaux sont agréables à voir et à entendre. Ils sont comme l'eau que l'on verse dans un verre. Ce jardin est magnifique, splendide, royal, luxueux.

Candice

Texte 2

Le jardin d'Eden est un lieu paradisiaque aux fleurs très jolies. L'herbe est vert clair. Elle n'est ni marron, ni sèche, ni vert foncé. Le soleil est radieux et il n'y pleut jamais. Et les animaux, leurs poils sont si doux ! Pour eux, Adam et Eve forment un couple parfait pour résider au jardin d'Eden. C'est un jardin parfait et les fruits sont si bons ! Les canaux coulent avec un bruit si magnifique ! C'est un lieu de vie si joli ! Adam et Eve sont heureux d'habiter dans ce jardin : le jardin d'Eden

Océane

Texte 3

Le fameux jardin d'Eden est un délicieux paradis à la fois magnifique et merveilleux avec de splendides ruisseaux. Les fleurs dansent follement dans une beauté infinie. Les fruits ont beaucoup de succès au goût. C'est un monde rempli d'arcs-en-ciel aux couleurs éclatantes. Et la beauté sans fin des arbres ravit Adam et Eve. Sur cette plaine délicieuse se trouve aussi des roses sans épines qui sont doucement échauffées par les rayons du soleil. De magnifiques oiseaux au plumage soyeux fredonnent de douces mélodies qui enchantent ce lieu. La mousse, comme un doux matelas, borde les cours d'eau qui serpentent les collines. 

Léo

Texte 4

Le jardin d'Eden est le plus beau et le plus grand des jardins, il est agréable comme des milliers de plumes, il est brillant et sa verdure se reflète sous le soleil qui illumine ce magnifique jardin. Il y a des arbres fruitiers à perte de vue et de quoi se nourrir pendant des années. Le jardin d'Eden a de petits ruisseaux où les animaux peuvent se rafraîchir. On y retrouve aussi des oiseaux majestueux projetant leur ombre sur le sol. Les fleurs s'étendent sur le sol mou et font venir de petits insectes comme des abeilles et des papillons. Et la nuit des centaines de lucioles illuminent ce jardin divin. Mais parmi toute la beauté de cette divinité, il y a un arbre dont il ne faut surtout pas manger le fruit, il s'appelle "l'arbre de la science du bien et du mal".

Yoann

 

Prix Littéraire: Romans en Batailles!

Cette année, les 3eB participeront au prix littéraire Romans en Batailles organisé par le réseau de lecture de Marne et Chantereine. Ils devront choisir un livre parmi une sélection d'ouvrages qu'ils mettront en lumière grâce à un travail d'argumentation et de mise en scène. A la fin de l'année scolaire, ils défendront leur livre préféré lors d'une Battle littéraire qui les opposera à d'autres élèves de Chelles, de Vaires et de Courtry!

 

Plus d'informations et livres en lice pour le concours sur : http://bibliotheque.marne-chantereine.fr/marne-chantereine.fr/cms/articleview/id_profil/211/id/578

«